Dimensions neurocognitives de la couleur dans les plates-formes éducatives

Neurocognitive dimensions of color in educational platforms

Dalia ELLEUCH

Résumé

Les couleurs jouent un rôle crucial dans la conception des sites web et des applications éducatives, influençant l’expérience de l’utilisateur, la rétention de la mémoire et l’engagement émotionnel. Cet article examine l’interaction complexe entre les couleurs et les dimensions neurolinguistiques, cognitives, neurologiques, psychologiques et sociales de l’apprentissage dans les contextes éducatifs numériques. Des études antérieures ont exploré les effets complexes de la couleur sur les réponses émotionnelles et cognitives des apprenants, mettant en lumière la nécessité de comprendre les dimensions neurocognitives de la couleur pour concevoir des supports d’apprentissage numériques efficaces et attrayants. En croisant les domaines de la perception, de l’émotion, de la mémorisation et de la cognition de la couleur, cette recherche vise à éclairer les concepteurs pédagogiques sur l’utilisation stratégique de la couleur pour améliorer l’efficacité et l’engagement dans les environnements d’apprentissage numériques. En intégrant des méthodologies expérimentales et des principes de conception basés sur la psychologie des couleurs, il est possible de créer des espaces éducatifs qui favorisent l’apprentissage et les performances académiques des élèves.

Abstract

Colour plays a crucial role in the design of educational websites and applications, influencing user experience, memory retention and emotional engagement. This paper examines the complex interplay between colour and the neurolinguistic, cognitive, neurological, psychological and social dimensions of learning in digital educational contexts. Previous studies have explored the complex effects of colour on learners’ emotional and cognitive responses, highlighting the need to understand the neurocognitive dimensions of colour in order to design effective and engaging digital learning materials. By crossing the domains of colour perception, emotion, memorisation and cognition, this research aims to inform instructional designers on the strategic use of colour to improve effectiveness and engagement in digital learning environments. By integrating experimental methodologies and design principles based on colour psychology, it is possible to create educational spaces that promote student learning and academic performance.

Introduction

Les couleurs jouent un rôle crucial dans la conception des sites web et des applications éducatives, en influençant l’expérience de l’utilisateur, la rétention de la mémoire et l’engagement émotionnel. Cependant, l’interaction entre les couleurs et les dimensions neurolinguistiques, cognitives, neurologiques, psychologiques et sociales de l’apprentissage reste un domaine de recherche complexe et en constante évolution. Cet article vise à éclairer cette intersection critique en étudiant l’impact des couleurs sur les résultats de l’apprentissage dans les contextes éducatifs numériques.
Il est essentiel de comprendre les dimensions neurocognitives de la couleur dans l’éducation pour concevoir des supports d’apprentissage numériques efficaces et attrayants. De nombreuses études ont examiné les effets complexes de la couleur sur les réponses émotionnelles et cognitives. Hettiarachchi et De Silva (2012) ont étudié les liens qui se développent lorsqu’on pense aux couleurs. En outre, Da et al. (2018) ont étudié le transfert de couleurs d’images émotionnelles à l’aide de techniques d’apprentissage profond, ce qui souligne la composante visuelle de la réaction émotionnelle. Une étude neuropsycholinguistique des effets de la couleur sur les ondes cérébrales EEG, les réponses émotionnelles immédiates et la mémoire du vocabulaire anglais a également été menée par Hosseini et Ghabanchi (2022), mettant en évidence la relation complexe entre la couleur et de nombreuses fonctions cognitives.
Collectivement, ces études présentent une compréhension approfondie de l’influence significative que la couleur peut avoir sur les processus émotionnels, cognitifs et éducatifs. Elles offrent des informations utiles sur la relation complexe entre la couleur et les processus psychologiques chez l’homme, suggérant que les environnements éducatifs peuvent bénéficier d’une conception attentive de la couleur pour optimiser l’apprentissage et les performances académiques des élèves. Voici quelques exemples concrets de la manière dont la couleur peut être utilisée pour améliorer l’apprentissage et les performances académiques :

Questions clefs et domaines d’exploration

Afin de concevoir un dispositif pédagogique efficace, nous proposons d’étudier la couleur dans les quatre dimensions : émotionnelle (en étudiant les réactions émotionnelles des apprenants), mémorielle (en examinant l’impact de la couleur sur la rétention de la mémoire), neurocognitive (en répertoriant les interactions entre les processus neurocognitifs et la perception des couleurs), d’apprentissage de la langue (en examinant le rôle que la couleur joue dans l’acquisition des langues et la rétention du vocabulaire). L’exploration de ces quatre dimensions s’appuie en particulier sur la psychologie des couleurs (Elliot, 2015), tout en tenant compte des contextes culturels (Chengan, 2012), des préférences et des sensibilités culturelles (Kuehni, 2003), afin de choisir des teintes en fonction des émotions que l’on souhaite susciter. Elle s’appuie sur de nombreux travaux antérieurs qui suggèrent que certaines couleurs peuvent avoir un impact significatif sur les émotions et la concentration des apprenants (Kurt & Osueke, 2014; Achint Kaur, 2020 ; Mehta & Zhu, 2009). Une approche prometteuse pour améliorer la rétention à long terme du contenu éducatif consiste à associer spécifiquement la couleur au contenu, renforçant ainsi l’association mentale entre les deux (Figueira & Duarte, 2011). En ce qui concerne les processus neurocognitifs, des méthodologies fondées sur des techniques telles que l’électroencéphalographie (EEG) ou l’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf) peuvent aider à comprendre comment le cerveau réagit aux différentes couleurs dans un contexte d’apprentissage numérique (Lo et al, 2022). De plus, l’examen des réponses émotionnelles et cognitives associées à des couleurs spécifiques peut fournir des indications précieuses sur leur impact sur l’attention, la concentration et la mémorisation (Lo et al., 2022).
En outre, Duggan (2009) a évalué de l’impact du papier de couleur sur les résultats scolaires des élèves de quatrième année en examinant de plus près le contexte éducatif, se concentrant principalement sur la compréhension de la lecture et le vocabulaire. Cela a contribué au domaine de l’éducation en notant les effets potentiels de la couleur sur les performances scolaires. Pour approfondir ce point, l’étude a examiné de près comment la perception de la couleur peut influencer la rétention d’informations et la participation active des élèves en classe.
De plus, l’enquête d’Elliot et al. (2007) concernant les effets du rouge sur les performances a mis en lumière la manière dont la couleur peut affecter les niveaux de réussite. En détaillant davantage, l’étude a révélé que l’exposition à la couleur rouge, en particulier, était associée à une augmentation de l’excitation et de la vigilance, des facteurs qui peuvent potentiellement influencer la performance cognitive et émotionnelle. Ainsi, ces résultats soulignent la nécessité de prendre en compte la couleur de manière spécifique lors de la conception d’environnements d’apprentissage. Par exemple, des études ont montré que les étudiants exposés à la couleur bleue pendant les examens obtiennent de meilleurs résultats que ceux exposés à d’autres couleurs (Mehta & Zhu, 2009). De même, les élèves qui apprennent dans des salles de classe peintes en bleu sont plus susceptibles de se sentir calmes et concentrés que ceux qui apprennent dans des salles de classe peintes en rouge.
Il est important de noter que l’effet de la couleur sur l’apprentissage et les performances académiques peut varier en fonction de l’âge, du sexe et des préférences individuelles des élèves. Il est donc important de consulter les élèves et de prendre en compte leurs besoins et leurs préférences lors de la conception d’environnements d’apprentissage.
Ainsi, la couleur est un élément important à prendre en compte lors de la conception d’environnements d’apprentissage. En utilisant la couleur de manière réfléchie, il est possible de créer des espaces qui favorisent l’apprentissage et les performances académiques des élèves.
Ainsi, afin de comprendre comment les concepteurs pédagogiques peuvent optimiser les choix de couleurs dans les sites web et les applications éducatives afin de créer une expérience utilisateur positive qui favorise un apprentissage efficace, nous proposons de croiser les différentes dimensions d’études de la perception, l’émotion, la mémorisation, la cognition de la couleur, grâce aux résultats des études déjà menées. Nous proposons également de recourir à des méthodes expérimentales de mesure ; par exemple avec la conception de matériel pédagogique utilisant des codes couleur et des évaluations à long terme pour mesurer l’efficacité de cette approche dans différents contextes éducatifs (Kareem et al., 2023). Cette recherche vise ainsi à élargir notre connaissance de la manière dont la couleur peut être utilisée de manière stratégique pour améliorer l’efficacité et l’engagement dans les environnements d’apprentissage numériques.
Les concepteurs pédagogiques peuvent optimiser les choix de couleurs dans les sites web et les applications éducatives en tenant compte de principes de conception basés sur la psychologie des couleurs. Par exemple, l’utilisation de couleurs chaudes peut stimuler l’attention, tandis que des tons plus doux peuvent favoriser la lecture et la réflexion (Lo et al., 2022). De plus, il est crucial de garantir un bon contraste et une lisibilité optimale pour améliorer l’accessibilité pour tous les apprenants (Al-Said, 2023).

Conclusion

L’impact de la couleur sur la rétention de la mémoire dans les environnements éducatifs est un domaine complexe qui suscite un intérêt croissant parmi les chercheurs en éducation. Des études antérieures suggèrent que certaines couleurs peuvent avoir un impact significatif sur les émotions et la concentration des apprenants (Kurt & Osueke, 2014; Achint Kaur, 2020). Par exemple, le bleu est souvent associé au calme et à la concentration, tandis que le rouge peut susciter l’attention (Mehta & Zhu, 2009). Des méthodologies telles que la conception de matériel pédagogique utilisant des codes couleur et des évaluations à long terme peuvent être mises en œuvre pour mesurer l’efficacité de cette approche dans différents contextes éducatifs (Kareem et al., 2023).

Bibliographie

Shopping Basket